Bonjour, bonjour,

Si je vous montre ça :

Albert Einstein

Vous reconnaissez forcément qui est cet homme. Eh oui ! Comme vous l’avez vu, aujourd’hui nous allons parler d‘Einstein. La nouvelle Question de Julie m’est venue quand j’ai lu le livre « Prenez le temps d’e-penser » de Bruce Benamran. C’est un livre de vulgarisation scientifique, parce que j’ai besoin qu’on m’explique la science avec des mots simples, dans lequel le cas d’Einstein est évoqué de façon purement scientifique. C’est la que je me suis dis qu’Einstein n’était pas qu’un scientifique, et qu’à part toutes les légendes autour de lui, il y avait bien un homme derrière le génie.

D’où vient Albert ?

Commençons par le commencement : Hermann et Pauline Einstein donnent naissance au petit Albert le 14 mars 1879 à Ulm, en Allemagne. Il est l’aîné d’une famille juive (oui ça va s’avérer important pour la suite) plutôt aisée financièrement. La famille de sa mère fait fortune dans le commerce et son père se lance dans une entreprise d’électricité avec l’oncle du jeune Albert. C’est donc dans une famille allemande lambda que va grandir notre futur génie. Quelques difficultés se font malgré tout sentir dans son éducation, il prend notamment beaucoup de retard pour parler, une faculté qui ne lui vient qu’à l’âge de 3 ans. Ici apparaît la première légende, ce retard n’était absolument pas du à une quelconque forme d’autisme comme certains le disent. Il reçoit une éducation privé avant de rentrer à Petersschule, une école catholique de Munich. Dès l’âge de 6 ans, Einstein apprend à jouer du violon, instrument qu’il appréciera particulièrement tout le long de sa vie.

Einsitein joue du violon.

Passeport suisse d’Einstein

Dans sa jeunesse, le physicien déménage beaucoup, d’abord à Munich, puis en Italie, et finit enfin sa scolarité en Suisse, à Zurich. A l’école, Einstein ne se plaît pas vraiment, est n’est pas mauvais mais il refuse toute forme d’autorité, ce qui le met souvent en conflit avec ses professeurs. Alors que l’étudiant souhaite se diriger vers un métier en rapport avec la philosophie, son père le convainc, un peu par force, à passer le concours d’une grande école de Zurich. Il rate le concours d’entrée dans l’école, mais au vu de ses notes exceptionnelles en physique, les professeurs l’autorise à intégrer l’école en auditeur libre s’il obtient son baccalauréat. Nous voilà donc en 1896, Albert Einstein est élève à  l‘école Polytechnique fédérale de Zurich, pour qu’on lui enseigne les mathématiques et la physique. Il obtient son diplôme en 1901 et, faute de trouver un poste de professeur, il devient assistant technique à l’institut fédéral de la propriété intellectuel Suisse. Sa vie d’universitaire et de chercheur est mise de côté, malgré un doctorat, beaucoup de scientifiques auraient ri si on leur avait dit que ce fonctionnaire allait révolutionner la science.

Annus Mirabilis :

Le travail d’Einstein étant peu prenant, il lui permet de réfléchir sur des sujets de physiques, sont milieu de prédilection. Dès l’année 1901 il commence à publier des

E=MC2

articles dans la revue scientifique « Annalen der Physik« . Le printemps 1905 marque la vie du nouveau Suisse. Après quelques semaines à se sentir bredouille à cause de pensées qui le traverse, Einstein se réveille un matin avec un sentiment de « grande excitation ». Il a enfin trouvé ce qu’il cherchait : La théorie de la relativité est née. Cela lui prend seulement cinq ou six semaines pour écrire le premier brouillon de son article qu’il fera publier dans le même journal de physique que ses billets, « Annalen der Physik », il rajoutera un supplément quelques jours plus tard pour étayer son propos. La fameuse formule E=MC² fait son arrivée dans le monde de la physique. 

Les quatre articles publiés dans le journal scientifique Allemand révolutionnent la science et permettent la création de la science moderne. Sans rentrer dans les détails scientifico-scientifiques, les articles d’Einstein s’attaquent à la théorie des quanta, au mouvement brownien, à la relativité restreinte et enfin à la relation entre masse et énergie. Grâce à ses recherches, Einstein modifie la perception de la science sur le temps, l’espace, la masse ainsi que l’énergie.

La fin de sa vie :

C’est après cette année miraculeuse qu’Einstein va vivre pleinement sa période scientifique. Ces articles ont trouvé une certaine résonance au sein de la communauté scientifique, il reçoit finalement le prix Nobel de physique en 1921. En 1911, une place à l’université Allemande de Prague lui est offerte, il l’accepte pour pouvoir consacrer sa vie à la science. Il va quitter cette place quelques années plus tard pour se rendre aux Etats-Unis, dans le New Jersey, où il peut exercer librement son métier sans les représailles allemandes (souvenez vous, il est juif). Il trouve du travail à l’institut d’études avancées de Princeton.

Lettre d’Einstein à Roosevelt.

Horrifié que les Allemand puissent travailler sur une bombe atomique, il écrit une lettre au Président Américain de l’époque, Franklin D. Roosevelt pour attirer son attention sur ce problème plus que dangereux. La légende veut que ce soit Einstein qui ait inventé la bombe atomique, or ceci est tout à fait faux. La seule relation que nous pouvons faire entre Einstein et la bombe atomique est sa fameuse formule E=MC², cette formule qui explique qu’une certaine quantité de matière donnée peut engendrer une énorme quantité d’énergie. La lettre envoyée au Président sera son unique implication dans la guerre et sa seule connexion avec la bombe atomique.

Albert Einstein finit sa vie malade, c’est cette maladie qui le tue le 18 avril 1955, à l’âge de 76 ans. Il laisse derrière lui un énorme travail autant pour la communauté scientifique que pour la lutte pour la paix, qui fut son combat principal tout au long de sa vie.

« Deux choses sont infinies. L’univers et la bêtise humaine. … Et je ne suis pas certain pour ce qui est de l’univers. »

Je vous l’accorde il y a encore des milliers de choses à dire sur ce génie de la physique. Mon but ici est de vous faire un bref résumé et peut être éclairer quelques zones d’ombre qu’il peut y avoir. Si jamais vous vous trouvez intéressés par plus de contenu et plus de science je vous conseille fortement de commencer par la chaîne Youtube d’E-penser, ou des vidéos sur Einstein ont été réalisées, et éventuellement, d’encore plus approfondir avec le livre dont je vous parle au début de cet article ou les sources que je laisse toujours à la fin de l’article. Pour ma part, je vous laisse ici, le tome 2 du bouquin va sortir alors Nevermind, j’y vais !

Julie.

Sources :

 

http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/physics/laureates/1921/einstein-bio.html

http://www.einstein-website.de/z_biography/biography.html

http://www.pbs.org/wgbh/nova/physics/einstein-the-nobody.html

http://www.ppu.org.uk/learn/infodocs/people/pp-einstein.html

http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-einstein/


Articles similaires

Les questions de Julie

Offrez une seconde vie à vos vieilles binocles

Bonjour, bonjour Nous nous retrouvons aujourd’hui pour un article qui peu faire du bien à plein de monde sans trop d’effort, le top non ? Portez-vous des lunettes ? Peut-être que quelqu’un de votre entourage Lire la suite…

Les questions de Julie

Mesdames, votre postérieur serait-il joli comme un cœur ?

Bonjour, bonjour Connaissez-vous ça : « ❤ » ? Je suis sûre que je n’ai pas besoin de vous expliquer que ce symbole représente un cœur, souvent utilisé pour représenter l’amour. Mais connaissez-vous l’origine ce symbole ? Si non, Lire la suite…

Les questions de Julie

« Joindre les deux bouts » : les origines.

Bonjour bonjour, Aujourd’hui on se retrouve pour un billet un peu nouveau sur le site dans lequel je vais vous expliquer les origines d’une expression de notre quotidien. Entre histoire et français, je vais commencer Lire la suite…