Bonjour à tous !

Aujourd’hui, on se retrouve dans la catégorie « Musique » et comme pour toutes les catégories le disclaimer est valable. Je préfère quand même le rappeler : je n’oserai jamais remettre en cause les chansons, les chanteurs, les paroliers et le monde de la musique, je n’ai pas cette prétention. Ici je ne fais et ne ferais que donner mon avis personnel qui n’engage que moi. VOILA alors commençons maintenant !

Il me tient un peu à cœur de parler d’une chanson qui à fait polémique ces dernières semaines, puisque je ne comprends pas tant cet acharnement. Vous l’aurez peut-être compris, je vais parler de la chanson des enfoirés « Toute la vie ». Tout de suite, le clip !

Cette chanson a fait polémique pour une raison majeure, elle est dite « hymne anti-jeune » par les Inrocks (1) , « procès contre les jeunes » par L’Obs le plus (2) ou encore de « délire de riche » par le blogueur Guillaume Natas (3) . Ils reprochent à cette chanson de décourager, rabaisser la jeunesse et la faire passer pour un groupe de fainéant n’arrivant à rien.

Depuis le début et après mainte et mainte écoute, j’ai toujours compris différemment des interprétations qui mènent à une critique. Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi personne n’avait essayé de chercher le « vrai » sens de cette chanson. Venant de personne telle que Jean-Jacques Goldman et chanté par les enfoirés, je me suis toujours dit que ça ne pouvait pas être un hymne contre la jeunesse. C’est pourquoi je tiens à vous faire part de mon interprétation qui, il me semble suite au interview de Jean-Jacques Goldman, se rapproche du message voulant être véhiculé.

Le clip est mis en scène en tant que débat entre jeunes et adultes, chacun faisant des reproches à l’autre tout en ayant le caractère de leur age. Si cela semble un peu étrange à comprendre, je serais plus clair un peu plus bas.

Les premiers à entrer en jeu sont donc les jeunes. Dans ce premier couplet ils reprochent aux anciens d’avoir gâché leur futur, de ne leur avoir laissé que de mauvaises choses alors qu’eux avaient tout ce qu’il fallait. « Des portes closes et des nuages sombres / C’est notre héritage » – « Vous aviez tout : l’amour et la lumière ». Face à ces reproches la troupe des enfoirés se défend en objectant qu’ils n’ont « rien volé », ils ont travaillé pour avoir ce qu’il ont eu. A la fin de ce couplet, vient le refrain, dans lequel les « anciens » clament un message qui est on ne peut plus encourageant ! Ils rassurent les adolescents en leur disant qu’ils ont toute la vie devant eux, que le temps ne va pas leur manquer avant d’atteindre leur rêve et de faire ce que les anciens ont réussi à avoir. Ce refrain, plein d’espoir, va revenir tout le long de la chanson. « Toute la vie / C’est une chance inouïe »  Ce n’est pas quelque chose qui doit être perçu comme rabaissant mais au contraire comme encourageant.

La jeunesse, avec son caractère rebelle, n’accepte pas ce message et recommence de plus belle en blâmant les anciens de leur avoir laisser un monde noirci. Face à ces accusations les enfoirés répondent encore une fois qu’ils ont travailler dur, ils l’ont mérité, maintenant il passe le bâton aux jeunes. Là vient le bémol que je trouve a cette chanson ( sans remettre en cause le grand Goldman évidemment), la phrase « mais pour ça il faudrait vous bouger ». Cette accusation est assez rude, elle laisse passer le message d’une jeunesse fainéante, mais celle ci et seulement celle ci le fait.

La suite de la chanson joue encore sur ces accusations d’un monde détruit par les anciennes générations et la défense de la « vieillesse », à travers des phrases de parents qui répètent la même chose comme « je rêve ou tu es en train de fumer ». Les jeunes aussi ont le droit à leurs clichés comme « je l’échange [la jeunesse] contre ta caisse ». Tous ces clichés sont voulus et recherchés. Ils ne sont pas la pour blâmer les jeunes, puisque les vieux ont aussi leurs clichés, ils sont simplement là pour aider à traiter des problèmes sociaux.

Le texte se fini par une dernière note d’espoir de la part des enfoirés, ils expliquent aux jeunes que la vie n’est pas toujours simple mais qu’il faut se lancer et y aller à fond « C’est ta vie / Vole et vas-y ».

 

Cette chanson n’est pas comme toutes les autres, elle ne traite pas des resto’ du cœurs mais plutôt des problèmes de société que l’on peut rencontrer en étant jeune, de ce caractère rebelle qu’on à tous, de cette envie qu’on à aussi de croire que la vie est simple et toute rose alors que ce n’est qu’une montagne russe. Les enfoirés nous délivrent là un message d’espoir, qui malheureusement n’a pas été perçu par la grande majorité. Les gens devraient parfois aller chercher plus loin que ce qu’ils lisent au premier abord. Venant des resto’ et de Jean-Jacques Goldman, cette chanson ne pouvait pas blâmer la jeunesse.

Bref Nevermind. Réfléchissez toujours et essayez d’aller analyser ce que vous voyez. Et surtout, faites-vous votre propre opinion sur une chose, ne suivez pas la foule.

Julie.

 Sources :
(1) http://www.lesinrocks.com/2015/02/26/actualite/toute-la-vie-lhymne-anti-jeunes-des-enfoires-11566167/
(2) http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1329933-les-enfoires-devoilent-toute-la-vie-un-proces-contre-la-jeunesse-qui-ne-mene-a-rien.html
(3) http://blog.natas.fr/2015/02/25/toute-la-vie-les-enfoires/

Articles similaires

Musique

Quand des voix s’élèvent…

Bonjour, bonjour, Je vous retrouve aujourd’hui pour un article un peu spécial qui change d’habitude. Dans cet article je ne répondrai pas à une question, je ne parlerai pas de livre ni de politique ou Lire la suite…

Musique

Le phénomène Miley Cyrus : Que s’est-il passé ?

Bonjour bonjour ! Une playlist dans les oreilles, un jus de fruits, étirements des doigts. Tout est bon ? On peut alors commencer ! Aujourd’hui on se retrouve pour parler musique. Souvenirs d’enfance pour ma Lire la suite…